Après la phase test en CAPE, le contrat de travail proposé est toujours un CDI.

Le réseau de la coopérative renforce les échanges et donne naissance à des synergies.

Les entrepreneurs développent des projets pérennes et durables ; en cas d’échec, ils peuvent prétendre à l’allocation-chômage.

Les entrepreneurs-associés prennent part aux processus de décision.

Les bénéfices de la coopérative sont partagés entre les entrepreneurs (salariés et sociétaires) et non pas entre un nombre réduit de dirigeants.

 

Intéressé(e) ? Vous souhaitez plus de précisions ? Contactez-nous !